La Wallonie s’inscrit dans une triple transition numérique, environnementale et circulaire. Elle capitalise sur ses écosystèmes et expertises technologiques numériques pour accélérer le déploiement d’actions au profit de l’environnement. La veille des bonnes pratiques wallonnes permet d’identifier toute une série de mécanismes publics (Green IT et IT 4 Green) s’inscrivent dans au moins une des grandes stratégies wallonnes.

L'Agence du Numérique a été mandatée en 2021, par le Ministre de l'Economie et du Numérique, pour la réalisation d'une étude sur les impacts environnementaux et climatiques des outils numériques en vue de proposer des pistes de recommandations, dans le cadre de Digital Wallonia.

Ce dossier est divisé en plusieurs articles présente les différentes parties de l'étude :

La thématique "numérique et environnement" reste jeune et porteuse de diverses opportunités pour les gouvernements et ses acteurs économiques et de recherche. L'Europe a, comme présenté dans les articles précédents de ce dossier, initié toute une série d'actions et de feuilles de route visant à capitaliser sur les avancées technologiques pour soutenir la transition environnementale et circulaire.

La Wallonie ne part pas d'une feuille blanche. Elle a, elle-aussi, à son niveau lancé diverses initiatives adaptées à ses réalités et ses enjeux. Ces initiatives s'inscrivent dans le cadre de ses stratégies régionales et de sa DPR. Pour cela, elle capitalise sur des mécanismes publics existants et sur ceux à mettre en oeuvre dans le courant des années à venir afin de financer des PoC, d’accompagner les acteurs et d’accroitre une dynamique régionale.

Des systèmes de production plus durables


16 différents mécanismes sont identifiés en Wallonie pour encourager la mise en place de systèmes de production plus durables au niveau des entreprises wallonnes. Il existe actuellement des programmes permettant de soutenir la transformation numérique au niveau du secteur manufacturier et l'intégration de technologies numériques bien spécifiques comme l'intelligence artificielle.

La Wallonie dispose aussi de mécanismes, mis en place et planifiés, visant à financer des projets d'innovation au profit d'une industrie 4.0 plus durable, que ce soit à travers de chèques entreprises ou d'appels à projets comme c'est le cas pour les symbioses industrielles. Elle dispose aussi d'un écosystème important d'acteurs qui a pour mission d'accompagner les entreprises dans leurs projets de transformation et d'innovation. En termes de recherche et d'innovation, les années à venir promettent des avancées en techniques de remanufacturing et de transition circulaire dans les processus de conception et de production.

Mécanismes publics wallons pour soutenir des systèmes de production plus durables (étude AdN pour Digital Wallonia)

Vers des solutions et des usages numériques plus respectueux de l'environnement


Afin de soutenir le volet Green IT en Wallonie, notamment à travers l'éco-conception et la lutte contre l'obsolescence d'usage, notre région a mis en place 10 différents mécanismes publics.

Elle initie différentes cartographies à travers Digital Wallonia, le Digital Tool for Ecosystems et l'initiative Data 4 Wallonia pour développer la connaissance des acteurs, projets et appels à projets en cours.

La Wallonie anime le réseau du Green Deal Achats Circulaires dans différents secteurs stratégiques dont celui du numérique. L'objectif est d'intégrer des critères circulaires dans les marchés publics et dans l'utilisation ou le renouvellement des équipements numériques. Elle encourage aussi des dynamiques d'acteurs comme les Repair Cafés  ou des challenges visant à encourager des initiatives de type "Fair Phones" grâce à une utilisation plus circulaire des matériaux.

Mécanismes publics pour soutenir les solutions et usages numériques responsables (étude AdN pour Digital Wallonia)

Mobilisation des acteurs autour de business modèles basés sur le partage et sur l'économie circulaire et fonctionnelle


Entre autres à travers la stratégie Circular Wallonia, la Wallonie s'inscrit dans un nouveau business model économique qui soutient la mobilisation des acteurs et une dynamique régionale autour de l'économie circulaire, fonctionnelle et du partage.

Elle est impliquée dans différents réseaux fédéraux et internationaux comme le réseau belge des TIC durables ou the Fair and Circular ICT Pact pour mieux s'inspirer des bonnes pratiques mises en place par d'autres gouvernements. Elle met un focus sur des secteurs bien précis comme l'eau, l'industrie, la construction et l'agro-alimentaire ainsi que sur des chaines de valeurs prioritaires afin d'accélérer le déploiement de l'économie circulaire grâce, entre autres, au numérique. Notre région met aussi à disposition de ces acteurs des ambassadeurs et des plateformes visant à encourager les échanges et les collaborateurs autour de projets innovants.

Mécanismes publics wallons pour soutenir la mobilisation des acteurs dans des modèles circulaires et fonctionnels (étude AdN pour Digital Wallonia)

Circularité, valorisation et réemploi des matériaux et des ressources


A travers ses 19 mécanismes publics, la Wallonie met l'accent sur la traitement des déchets, la valorisation des ressources et sur le réemploi des matériaux. Elle capitalise sur le numérique pour mieux tracer, collecter et analyser les flux de déchets et l'utilisation des ressources comme c'est le cas pour l'eau.

Notre région met l'accent sur des matériaux bien précis comme le plastique, la métallurgie et les matériaux de construction pour monter en expertise sur des volets qui répondent à ses enjeux actuels et à venir. En termes de recherche et d'innovation, la Wallonie met en place des dynamiques pour encourager l'utilisation de nouveaux matériaux plus adaptés et neutres pour l'environnement.

Mécanismes publics wallons pour soutenir la circularité et le réemploi des déchets, ressources et matériaux (étude AdN pour Digital Wallonia)

La Wallonie, une région déjà engagée


Même si la thématique du numérique et de l'environnement reste nouvelle, la Wallonie a déjà lancé plusieurs dynamiques lui permettant de répondre aux besoins de ses écosystèmes, d'appréhender les changements du marché et de garantir une position concurrentielle à l'international.

Notre région a déjà initié et est impliquée dans diverses démarches pour réduire l’empreinte écologique du numérique sur son territoire, notamment dans le cadre de sa stratégie Circular Wallonia (approche Green IT). Elle développe dans le cadre de ses stratégies régionales des actions cross-sectorielles et thématiques permettant de capitaliser sur les avancées numériques pour accélérer le déploiement de la transition environnementale et circulaire (approche IT 4 Green).

La mobilisation des acteurs publics, privés et d’animation économique est une condition sine qua none pour réussir cette double transition numérique et environnementale.

Dès lors, il est important de:

  • Respecter certains pré-requis avant de se lancer dans de nouvelles actions (existence d’une dynamique d’innovation, un intérêt confirmé par les acteurs, une expertise régionale à un niveau de maturité suffisant pour innover et entreprendre).
  • Capitaliser sur des actions qui s’inscrivent déjà dans une vision bien établie et qui répond aux enjeux wallons (S3, CW, DW).

À propos de l'auteur.

Djida Bounazef


Agence du Numérique