Article

Publié le 12 novembre 2020

La Wallonie soutient la transformation numérique de son agriculture dans le cadre du programme "Agriculture du futur" de Digital Wallonia. Découvrez les initiatives et les opportunités offertes aux secteurs wallons de l’agriculture et du numérique.

Capteurs, robots, objets connectés, outils d’aide à la décision et de pilotage, … L’agriculture wallonne dispose, aujourd’hui, d’une panoplie d’outils numériques connectés pour gagner en compétitivité et mieux respecter l’environnement.

Des opportunités à saisir


Smart Farming Digital Wallonia (Agriculture du futur)

L’usage de ces outils combiné à des données collectées offre des opportunités à saisir par les secteurs wallons de l’agriculture et du numérique. Voici les 4 principales.

Optimiser la production

Le rendement de chaque parcelle d’une exploitation agricole peut, aujourd’hui, être optimisé de façon précise en respectant le sol, le bien-être des animaux et l’environnement. On peut, par exemple, moduler les apports d’engrais au sein d’une même parcelle selon les différences du sol ou détecter certains problèmes de santé des animaux (hyperactivité, etc).

Impacts positifs :

  • Diminution des tâches physiques pénibles. Exemple : l'usage d'un robot de traite offre plus souplesse dans le travail et une meilleure qualité de vie.
  • Levier complémentaire pour réduire l’usage de pesticides.
  • Sol soigné pour une conservation et amélioration de son potentiel agronomique.

Opportunités : plusieurs réglementations (Europe, Belgique, etc.) visent à réduire progressivement l'usage d'intrants de synthèse et incitent à réinventer des pratiques ancestrales comme le désherbage mécanique. Ces dispositions offrent un marché pour la robotisation de l'agriculture.

2. Améliorer les pratiques agricoles

La collecte et le traitement de données à grande échelle permet, entre autres, le développement de systèmes prédictifs performants pour une amélioration des pratiques agricoles en continu.

Impacts positifs :

  • L'acquisition de données est un préalable à tout renforcement de la performance économique et environnementale des pratiques agricoles.
  • L’agriculteur passe d’un savoir acquis au fil de ses expériences empiriques, longues et isolées (on teste et on affine sa pratique seul) à l’usage de modèles prédictifs à la fois collectifs et efficaces.

Opportunité : l'augmentation du volume et du type de données issues des exploitations permet aussi une amélioration des services offerts aux agriculteurs comme l'assurance paramétrique liée à la captation de données en temps réel.

3. Renouer le lien entre l’agriculteur et le consommateur

La collecte de données tout au long de la chaîne d’approvisionnement agroalimentaire (par le biais de technologies telles que la BlockChain) garantit une traçabilité efficace et transparente. La position de l’agriculteur est renforcée. Le dialogue avec le consommateur est rétabli.

Impacts positifs :

  • Le consommateur peut faire un choix éclairé par des informations devenues accessibles comme l’origine d’une semence, les conditions de production ou la parcelle où a été cultivé son produit. Il peut agir sur l’impact sociétal et environnemental de ses achats.
  • Identifiable, le producteur peut s’adresser directement au consommateur. Il peut plus facilement justifier le prix d’un produit et l’amener à payer davantage pour une meilleure qualité et des pratiques plus vertueuses.
  • Le développement des circuits courts est favorisé.

Opportunité : pour faciliter ce dialogue, l'agriculteur doit développer ses compétences de communication en ligne. Des formations et du conseil spécifiques doivent être développés.

4. Développer les activités commerciales des exploitations

La combinaison de leur connaissance du secteur agricole et de l’essor du numérique offre aux agriculteurs de nombreuses opportunités commerciales : promotion et réservation de gîte ou de chambres d'hôtes à la ferme, vente en ligne, développement de produits et de services spécifiques au métier d’agriculteur, etc.

Impacts positifs :

  • L’agriculteur prend conscience de ses compétences d’entrepreneur et valorise le potentiel de son exploitation.
  • L’agriculteur, en spécialiste de son métier, dicte l’innovation en phase avec ses besoins spécifiques. Sa position est renforcée.

Opportunité : pour maximiser ses chances de réussite, l'agriculteur doit être accompagné dans sa démarche entrepreneuriale. Il y a là également un large éventail de formations et un métier de conseil spécifiques à développer.

Deux défis pour la Wallonie


La digitalisation du secteur agricole wallon est déjà en marche.

Dans son dernier Baromètre de Maturité Numérique du Secteur de l'Agriculture, l'Agence du Numérique a observé :

  • Un bon niveau d'équipement en matériel informatique : les exploitations sont dotées à 60% d'un ordinateur fixe, 61% d'un ordinateur portable, 28% d'une tablette numérique et 63% d'un smartphone.
  • Des agriculteurs précurseurs en matière d’achat et de vente de matières premières en ligne :
  • 20% des agriculteurs vendent leur production en ligne, contre une moyenne de 47% tous secteurs confondus;
  • 65% des agriculteurs achètent leur matières premières en ligne, contre une moyenne de 48% tous secteurs confondus.

Cette évolution n'en est qu'à ses débuts. Pour atteindre les enjeux de l'agriculture numérique, la Wallonie et ses partenaires se mobilisent pour relever 2 défis majeurs.

Premier défi : augmenter le nombre d’exploitations agricoles connectées

Actions et initiatives actuelles :

  • Accompagnement financier et technique des agriculteurs : soutien de formations spécifiques ou d'activités liées à l'innovation, ...
  • Digital Boostcamp Agriculture 2019 2020
  • Concours et guichet Agri Innovation
  • Conférences et ateliers WalDigiFarm
  • Introduction de l'agriculture de précision dans les programmes des écoles et la formation continue : conférences, ateliers, ...
  • Le prototype de serre intelligente et connectée du centre de compétence Technobel
  • La collaboration entre Agronova et l'Hénallux pour le développement du robot potager Cérès
  • ...
  • 2. Harmoniser et sécuriser les données collectées

    Actions et initiatives actuelles :

    Digital Wallonia Agriculture du futur (ex Smart Farming)


    L'Agence du numérique coordonne et soutient l'ensemble de ces activités dans le cadre du programme Smart Farming Digital Wallonia.

    Pour en savoir plus

    WalDigiFarmCentre Wallon de Recherches AgronomiquesFoire de LibramontCARAH

    À propos de l'auteur.

    Fanny Deliège


    Agence du Numérique