La 3ème édition des Digital Wallonia Startup Awards s’est tenue dans le cadre de la semaine SHAKE Digital Wallonia sur LN24, 3 Awards ont été décernés pour l’année 2020. Oncomfort a remporté l’Award de la Startup de l’année, MintT est lauréate de l’Acceleration Startup Award, et DNAlytics reçoit le Digital Wallonia 4 Good Startup Award.

L’objectif des Digital Wallonia Startups Awards est de récompenser des startups numériques et tech wallonnes qui se sont particulièrement illustrées dans l'année. Ils ont été organisés avec de nombreux partenaires :

Après un premier vote en ligne, le jury s’est réuni le 18 janvier pour les délibérations finales.

Les 3 startups lauréates sont :

Digital Wallonia Startup de l'Année Award : Oncomfort


Les nominés dans cette catégorie étaient :

Oncomfort a développé une Sédation Digitale, solution thérapeutique non-médicamenteuse pour réduire l’anxiété et la douleur du patient avant, pendant et après un acte médical. Cette nouvelle thérapie digitale combine l’hypnothérapie clinique et des techniques thérapeutiques intégratives par le biais de la réalité virtuelle.

La Sédation Digitale est efficace pour administrer une sédation légère, modérée ou profonde. Ce dispositif médical est configurable pour différents types d'intervention, de phase d’intervention, avant, pendant ou après, et selon les spécificités du patient telles que l’âge et la langue. Cette nouvelle approche thérapeutique, validée par des études cliniques randomisées, fournit un confort inégalé aux patients, de meilleures conditions d’intervention aux praticiens - plus fluides et sans interruption - et une amélioration significative des résultats cliniques.

Plus de 75.000 patients ont déjà bénéficié de cette technologie, déployées par plus de 100 hôpitaux. En 2020, Oncomfort a annoncé un partenariat avec la société française Vygon, spécialisée dans le développement et la commercialisation de dispositifs médicaux utilisés par les professionnels de santé dans les traitements intravasculaires, l'anesthésie et les soins urgents, ainsi que la cardiologie et la chirurgie vasculaire. Ce partenariat doit se déployer en 2021 en France, au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne, au Portugal et en Italie.

Oncomfort a réalisé en 2020 une levée de fonds de Série A de 10 millions d'euros, menée conjointement par Debiopharm et Crédit Mutuel Innovation. Le fonds [profiles type="single" slug="wing" display="link"]W.IN.G by Digital Wallonia[/profiles], déjà présent dans le capital de la startup depuis sa fondation en 2017, a aussi pris part à cette levée de fonds. Oncomfort a également bénéficié du support de [profiles type="single" slug="wallonia-space-logistics" display="link"]WSL[/profiles].

En 2019, Oncomfort avait déjà obtenu un des Digital Wallonia Startups Awards dans la catégorie "International".

Digital Wallonia Acceleration Startup Award : MintT


Les nominés dans cette catégorie étaient :

MinT a développé la solution ISA (Intelligent Sensing for Ageing), composée d’un capteur 3D connecté installé dans la chambre du patient, d’algorithmes d’analyse, d’une intelligence artificielle et d’applications cloud.

ISA permet une analyse fine du comportement du patient grâce à des algorithmes de suivi de mouvement, tout en protégeant la vie privée des personnes. Autonome et non intrusif, ISA permet de détecter tous les types de chutes et s’adapter à la configuration de la pièce. ISA a été pensé pour alléger le travail des soignants tout en améliorant la qualité des prestations de soins.

En 2020, MintT a notamment effectué une levée de fonds de 1,375 millions euros pour d’amplifier sa mission : accélérer les installations afin d’aider le personnel soignant à sécuriser leurs patients, en hôpital ou en maison de repos. MinT est accompagné par le WSL.

Digital Wallonia 4 Good Startup Award : DNAlytics


Les nominés dans cette catégorie étaient :

DNAlytics est à l’origine une spinoff de l’UCLouvain, fondée en 2012 avec l’objectif de mettre à disposition du secteur des sciences de la vie, une expertise de pointe de le domaine du traitement des données : DNAlytics propose ainsi des méthodes statistiques, des approches issues de l’intelligence artificielle, ou encore des outils bio-informatiques.

La PME emploie près d’une dizaine de personnes et travaille principalement sur projets, qui se répartissent en trois catégories : support à la recherche pour des partenaires académiques ou privés, développement et amélioration de procédés de bio-production pour des acteurs bio-pharmaceutiques, projets de santé publics afin d’améliorer la prise en charge des patients et l’efficience de la santé en général.

C’est dans cette dernière catégorie que se sont développé différentes initiatives en référence au COVID19. Les premiers projets ont été initiés dès février 2020. Il s’agissait alors d’épauler le centre de référence de l’UZLeuven, centraliser les données de patients belges atteints par le virus, cartographier ces données afin de visualiser l’évolution de l’épidémie, et transmettre ces éléments aux autorités pour permettre de prendre les toutes premières mesures de crise. Cette mission de consolidation et de diffusion des données a par la suite été poursuivie par Sciensano.

Dans la continuité de ces efforts, une plateforme logicielle a été développée en quelques semaines à peine, et mise à disposition du SPF santé pour surveiller la charge du système hospitalier (lits en soins intensifs, respirateurs, …) pour tout le territoire belge. Cette plateforme a joué un rôle important afin de lisser la charge durant la "première vague", notamment via le dispatch des interventions des services 112, et pour considérer d’éventuelles acquisition de matériel.

DNAlytics a aussi participé à la mise en place d’études cliniques avec des entreprises pharmaceutiques et des équipes académiques en vue de progresser sur les traitements.

Logo-Digital-Wallonia-Startups-Awards-1024x300.png

À propos de l'auteur.

André Blavier


Agence du Numérique