Article

Publié le 20 novembre 2020

L’AdN, Agoria, le Forem et l’UWE ont collaboré à l’élaboration d’un outil diagnostic pour identifier les besoins en compétences numériques des individus pour mieux les orienter dans leur processus de développement de compétences et de formation. Il s’agit d’une brique complémentaire au DigiScore de maturité numérique des entreprises

L’enjeu des compétences numériques


Dans une étude publiée en 2018 sur la Transformation numérique des métiers et le développement de compétences, l’Agence du numérique confirmait l’importance des compétences numériques, mais surtout elle apportait quelques clarifications afin de préciser ce qu’elles recouvrent.

Il est en effet crucial de bien distinguer les compétences numériques (pour tous), celles des utilisateurs des outils numériques, et les compétences informatiques des professionnels de l’IT, celles des développeurs et des intégrateurs. Les première sont décrites dans le référentiel européen DigComp, les secondes le sont dans le référentiel européen e-CF3 (e-Competencies Framework).

Cette distinction a été confirmée et chiffré par l’étude Be The Change d’Agoria, qui précise qu’à l’horizon 2030 (et nonobstant l’actualisation des chiffres, qui ne devrait tarder, suite à la crise COVID), la pénurie de profil IT devrait atteindre les 30.000 postes non pourvus (contre 16.000 en 2018) et 310.000 personnes risquent de perdre leur emploi faute de compétences numériques suffisantes.

Agoria précise également que ce qui est au cœur de ces compétences numériques pour tous, par définition transversales, c’est un changement de mentalités (mindset) et plus précisément la capacité de s’adapter au changement, la capacité de retomber sur ses pattes face à une situation nouvelle, la capacité de trouver des solutions face à des problèmes nouveaux, etc. Cette agilité permanente est en effet au cœur des usages du numériques, par définition empiriques, fait d’essai et d’erreur, d’expérimentation et de découverte… Ne dit-on pas naviguer sur le Web, comme un explorateur (dont un navigateur Web porte d’ailleurs le nom) pour renouer avec notre âme aventurière et curieuse ? ;-)

Qui est concerné ?


Toute la population est concernée, il s’agit d’un enjeu tant citoyen qu’économique et éducatif.

  • Enjeu citoyen : l’Europe souhaitent des citoyens actifs, capables de participer à la vie collective, de maintenir leur employabilité, de comprendre les enjeux numériques et d’exercer leur esprit critiquer.
  • Enjeu économique : il s’agit d’une part de maintenir et développer l’employabilité des travailleurs et, d’autres part, d’améliorer les performances, et partant la compétitivité, des entreprises wallonnes.
  • Enjeu éducatif : les deux premiers enjeux impliquent d’adapter tant la formation initiale que continue, mais également de renforcer la lutte contre la fracture numérique. C’est par ailleurs en faisant monter en compétences numériques le plus grand nombre que l’on augmentera le nombre de vocations pour les filières de formation informatique et que l’on réduira par conséquent la pénurie de profils IT sur le marché de l’emploi… la boucle est bouclée ;-)

La Wallonie face à l’enjeu des compétences numériques


C’est dans ce contexte que l’Agence du numérique (AdN), Agoria, le Forem et l’Union Wallonne des entreprise (UWE) ont collaboré à l’élaboration d’un outil diagnostic permettant d’identifier les besoins en compétence numérique des individus afin de mieux les orienter dans leurs processus de développement de compétences et leur parcours de formation.

Un benchmarking approfondi avait permis de constater que peu d’outils diagnostic intégrant le référentiel européen DigComp existaient. Par ailleurs, ceux identifiés présentent diverses lacunes. La plupart visent les niveaux de maîtrise les plus élevés (du niveau intermédiaire B1-B2 au niveau expert C1-C2) et aucun ne couvrent tous les niveaux (de A1 à C2), alors que l’AdN, Agoria, le Forem et l’UWE souhaitaient viser le niveau débutant (A1-A2). Enfin, ces outils proposent soit de réaliser une auto-évaluation sur base déclarative, soit un test de culture générale relatif au numérique. Hors, connaître la réponse à une question ne signifie pas que l’on sait faire. La décision d’élaborer un outil diagnostic des compétences numériques de base (DigComp - A1/A2) a donc été prise.

Le Digital Skills Scan a été créé pour cela. Il s’agit donc d’un test de positionnement, l’objectif étant d’orienter et non de certifier, voire sanctionner. Il propose une évaluation "par le faire" qui s’appuie tantôt sur des applications Web réelles tantôt sur des environnements simulés. Il constitue un véritable step en avant par rapport à l’existant, même si la panacée n’existe pas.

Modalités d’utilisation du Digital Skills Scan


Il s’agit d’un outil en ligne d’orientation et non de validation des compétences. Il peut être utilisé, soit dans une stratégie (auto)formative (en utilisant la version public sans login/mdp), soit dans le cadre d’une approche institutionnelle cadrée (il suffit de demandé un accès admin pour pouvoir inscrire ses collaborateurs et accéder aux données utiles à analyser). Quelle que soit la stratégie choisie, l’accès au Digital Skills Scan est gratuit.

Optimisé pour l’environnement PC-office (plutôt que mobile-tactile), il est recommandé pour une expérience optimale d’effectuer le diagnostic sur un ordinateur plutôt qu’un smartphone ou une tablette, afin de disposer d’une taille d’écran confortable et de privilégier l’utilisation de la souri ou du « touch pad » pour interagir avec l’interface. Solution Web, il faut disposer d’une connexion Internet stable. En fonction du débit, un temps d’attente peut être constaté. Préférer également le navigateur Chrome, Firefox ou une version récente d’Edge pour accéder à l’outil. A l’issue du diagnostic, un feedback comprenant des ressources pour aller plus loin (s’informer, se former, etc.) est proposé. Dans le cas d’une stratégie institutionnelle avec accès admin, ces ressources peuvent être personnalisées.

Il est également recommandé, dans un cadre institutionnelle, de favoriser l’accessibilité du public le plus éloigné du numérique (ou tout simplement des personnes qui le souhaitent) par exemple en organisant des sessions dans un local équipé, avec des ordinateurs déjà connectés au diagnostic avec l’un des navigateurs recommandés.

Perspectives


Le Digital Skills Scan va être exploité dans le cadre du projet pilote UpSkills Wallonia et devrait intégrer la boîte à outil du Forem (Mon profil) et d’Agoria (DigiCoach). Enfin, il va être adapté aux besoins de personnes les plus éloignées de l'emploi dans le c cadre du projet européen Start digital qui devrait aboutir à l'élaboration d'une version mobile, visuelle et tactile du diagnostic.

Par ailleurs, l’objectif du Digital Skills Scan étant d’orienter le développement des compétences numériques de l’individu, outre les ressources « pour aller plus loin » qui sont proposées en feedback, l’Agence du numérique travaille à la cartographie de l’offre de formation numérique existante, correspondant au référentiel DigComp.

Les modalités pédagogiques ont également leur importance. Elles font l’objet d’une réflexion de fond dans le cadre du projet européen Start digital. En effet, travailler sur le mindset, développer la confiance en soi, la débrouillardise, la capacité d’adaptation ne peut se faire par des formations classiques et les nombreuses initiatives d’apprentissage « par le faire » (pédagogie par projet, apprentissage par problème…) sont des sources d’inspiration (ex: Maker Lab et Play-zone de Technobel, hackathon, etc.). Le projet UpSkills Wallonia mise pour sa part sur le coaching en complément de formations plus traditionnelles pour favoriser les changements visés.

L'outil Digiscore à la disposition de toutes les entreprises wallonnes


Dans le cadre de la publication du baromètre Digital Wallonia 2020 de maturité numérique des entreprises wallonnes, l'Agence du Numérique propose désormais aux entreprises wallonnes de mesurer gratuitement en ligne leur DigiScore, c’est-à-dire leur score de maturité numérique.

Logo-DigiScore-Digital-Wallonia.jpg

DigiScore offre une comparaison immédiate du score individuel de l’entreprise avec l’ensemble des entreprises wallonnes mais aussi avec les entreprises présentant les mêmes caractéristiques (taille, secteur, export, mono/multi-sites, localisation, ...). Des recommandations et des ressources complètent le DigiScore pour passer à l’action.