Article

Publié le 13 mai 2021

Technologie disruptive identifiée comme prioritaire par l’Europe, la Blockchain offre de nombreuses opportunités pour la Wallonie. Pour saisir ces opportunités, un écosystème d’entreprises et d’acteurs de la recherche se développe dans le cadre de Digital Wallonia.

Blockchain : bénéfices et opportunités


La Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. On peut la comparer à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Concrètement, il s'agit d'une base de données distribuée (sans stockage centralisé), sécurisée (par cryptographie) et désintermédiée (sans organe de contrôle central).

Les avantages de la Blockchain

Parmi les bénéfices de la technologie Blockchain, on peut souligner :

  • la rapidité des transactions : la validation d’un bloc ne prend que quelques secondes à quelques minutes;
  • le coût de transaction réduit : l’organisation des échanges est confiée à un protocole informatique, ce qui réduit mécaniquement les coûts de transaction ou de centralisation existant dans les systèmes traditionnels (frais financiers, frais de contrôle ou de certification, recours à des intermédiaires qui se rémunèrent pour leur service, automatisation de certaines prestations, etc.);
  • la sécurité : la validation est effectuée par un ensemble d’utilisateurs différents, qui se contrôlent sans se connaître;
  • la transparence : tous les utilisateurs ont accès aux informations stockées de façon permanente et infalsifiable.

Domaines d'application de la Blockchain

Ces avantages sont exploitables dans de nombreux domaines : banque, assurance, logistique, agro-alimentaire, énergie, santé, immobilier, luxe, aéronautique, etc.

Domaines d'application de la Blockchain

Source : Grant Thornton Malte, Assemblée nationale française, Blockchain France.

Parmi les principales applications, on pointera notamment :

  • les transfert d’actifs (monnaie, actifs financiers, votes, actions, obligations, …) ;
  • le registre pour assurer une traçabilité sûre des produits et des actifs ;
  • les smart contracts : des programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés. Tout est inscrit dans une Blockchain qui conserve de façon permanente toutes les données du contrat (montants, adresses et conditions).

Comme toute technologie émergente, la Blockchain doit s'améliorer, notamment sur la réduction de l'empreinte écologique des mécanismes de minage et de réplication inhérents à son fonctionnement.

La Blockchain dans la stratégie de développement européenne


La Blockchain est une technologie émergente clé pour l'Union Européenne, au même titre que l'IA, l'IoT, l'informatique quantique et la 5G. La stratégie Blockchain européenne poursuit l'ambition de se positionner comme leader tant au niveau de l'innovation technologique et de son déploiement.

Cela se traduit concrètement par :

  • la mise en place d'une Blockchain pan-européenne de services publics : European Blockchain Services Infrastructure (EBSI);
  • la création d'un cadre juridique pour en sécuriser l'usage. Il est axé aujourd'hui principalement sur la gestion des actifs numériques et des contrats intelligents;
  • le soutien de la recherche et de l'innovation par des dispositifs de financement et d'interaction avec les acteurs de la communauté Blockchain européenne (universités, secteur privé, etc.);
  • le développement de normes communes pour une adoption massive par l’interopérabilité, la confiance et la facilité d’usage;
  • le développement de compétences;
  • la création d'un observatoire européen de la blockchain, le EU Blockchain Observatory & Forum, visant à accélérer l'innovation et le développement de l'écosystème blockchain en Europe.
  • la promotion de l'usage de la Blockchain au service de la durabilité dans le cadre du Green Deal européen.

Les programmes cadres liés à la Blockchain sont :

  • Horizon Europe pour la recherche et l’innovation liées à la compétitivité et aux défis sociaux (pilier 2) ainsi qu'au thème de  l' Europe innovante (pilier 3);
  • Invest EU avec le fonds d'investissement EU AI/Blockchain Investment Fund pour soutenir la croissance des PME et start-ups;
  • Digital Europe Programme pour la mise en place d’infrastructure et le développement de filières de formation;
  • European Defense Fund pour des applications dans le domaine de la défense;
  • Eureka-Eurostars en co-financement avec la Région Wallonne, pour les PME impliquées dans des projets de R&D.

L'émergence d'un écosystème wallon autour de la Blockchain


En phase avec les priorités européennes, la Wallonie a intégré la Blockchain dans sa Stratégie de Spécialisation Intelligente (S3) en tant que technologie émergente à développer.

Ce choix repose sur un double constat :

  • les opportunités de développement importantes qui existent pour des secteurs prioritaires de l’économie wallonne comme l'industrie, le secteur pharmaceutique, la logistique ou l’agriculture;
  • le développement d'un écosystème Blockchain, articulé autour d'acteurs de la recherche, d'une grappe d'entreprises et de startups proposant des services blockchain (développement, conseil).

Cette dynamique s'incarne aujourd'hui au travers de l'initiative WalChain qui s'inscrit dans la dynamique structurante et participative de Digital Wallonia. WalChain a pour mission la promotion de la technologie Blockchain auprès des entrepreneurs et des acteurs publics en Wallonie et la mise en place d'actions concrètes afin de favoriser son émergence et son usage.

Découvrez les projets encadrés par Walchain.

On soulignera également les investissements de la SRIW, via le fonds W.IN.G by Digital Wallonia, dans différents projets comme d-event, CVTrust ou logion. ou au travers de participations dans des fonds spécialisés comme Tioga Capital et Noia Capital. Ce dernier est axé sur la cryptomonnaie et, par conséquent, sur la technologie Blockchain qui la sous-tend.

À propos de l'auteur.

André Blavier


Agence du Numérique