Article

Publié le 10 septembre 2019

Digital Wallonia a reçu Jacques-François Marchandise, délégué général de la Fing, dans le cadre de l’Université d’été des Digital Wallonia Champions consacrée au modèle de société digitale que nous voulons pour l’avenir. Il livre sa vision et ses perspectives sur ce sujet qui nous concerne tous.

Jacques-François Marchandise occupe les postes de délégué général et de directeur de la recherche et de la prospective de la Fing (Association pour la Fondation internet nouvelle génération). Dans cet entretien, réalisé lors de l'Université d'été des Digital Wallonia Champions 2019 organisée par l'AdN en collaboration avec la FING, il présente les enjeux de la société digitale de demain et les leviers à actionner pour y parvenir.

Le Digital Wallonia podcast est disponible sur Soundcloud et Vimeo (en format vidéo).

https://vimeo.com/359242601

La fin des utopies Internet


Pour Jacques-François Marchandise, Internet est au départ un outil formidable d'épanouissement possible ouvert à tous. Depuis quelques années, on observe une recentralisation dans un contexte doublement paradoxal d'un numérique plus puissant que jamais et d'une prise de conscience des limites de notre environnement.

"Depuis peu, on a l'impression que le jeu s'est refermé, avec un assèchement des promesses du numérique, ce qui est d'autant plus paradoxal qu'il n'a jamais été aussi puissant. On est à ce moment où le numérique raconte toujours plus alors que la planète ne le peut pas."

Promesses et failles du numérique


La société digitale que nous souhaitons pour demain est un lieu qui favorise l'enrichissement de la lecture du monde par le développement de la connaissance et de l'éducation. "Cette approche a un impact sur notre modèle de démocratie. On atteint des formes d'information, de délibération et de concertation mieux instruites, partagées, plus mûries dans un cadre de confiance meilleur. Cette approche stimule aussi les pratiques entrepreneuriales, marchandes ou non."

Néanmoins, pour de nombreuses personnes, l'Internet apparaît aujourd'hui comme subi, voire menaçant. De nombreuses voies dénoncent ses dérives dans différents domaines : le danger pour la vie privée, la mainmise par une poignée d'acteurs, le vecteur d'inégalités créées par la fracture numérique, l'impact environnemental, ...

Leviers d'actions concrets


Jacques-François Marchandise est convaincu que l'on peut contrer ces failles et développer les promesses de la société digitale. Pour y parvenir, il identifie plusieurs leviers d'actions. Tout d'abord, il faut en être convaincu et vouloir agir. Ensuite, il préconise une approche globale partagée par des acteurs hétérogènes (formateurs, enseignants, concepteurs, acheteurs, etc.).

"Formalisons des intentions vers un numérique souhaitable. Il n'y a pas de fatalité. Il y a moyen d'introduire des critères dans les choix d'investissements ou d'achats des grandes entreprises ou des institutions publiques, des principes d'actions. En tant que concepteur, on ne peut rien tout seul. En tant qu'acheteur, on peut avoir un impact. Si un recruteur fait face à des talents exigeants en matière environnementale, il va devoir en tenir compte."

La Fing a développé le programme RESET qui vise des effets tangibles dès 2022. Ce programme intègre des acteurs de tous bords pour développer, ensemble, des critères à la base d'une société digitale désirable pour tous. Le numérique peut-être, en effet, désirable s'il est en accord avec nos intentions.

Initié en France, RESET à l'ambition de toucher d'autres territoires. "L'échelle européenne est spécialement intéressante. De nombreux chercheurs travaillent sur une voie européenne d'innovation numérique, non alignée sur les continents dominants, respectueuse notamment de l'environnement. Ce travail se veut collaboratif et sans limites. Nous travaillons par exemple avec Digital Africa, l'Afrique a beaucoup de choses à nous apprendre."

Les Digital Wallonia podcasts


Digital Wallonia enrichit son offre de contenus et propose désormais des podcasts. Nous vous proposons régulièrement des points de vue d’experts, des enjeux sociétaux et économiques, des expériences innovantes, des succes stories, …  le tout en lien avec le développement numérique de la Wallonie.