Etude et analyse

Publié le 16 octobre 2019

Télécharger cette étude

Le baromètre citoyens 2019 de l’Agence du Numérique mesure les différents indicateurs d’équipement et d’usage numériques par les Wallons. Ceux-ci sont le plus souvent en nette progression. L’AdN propose également une étude inédite sur les compétences numériques qui constitue un véritable outil stratégique pour la lutte contre la fracture numérique.

Découvrez les éléments clé de cette étude présentés par l'Observatoire du numérique dans ce podcast.Digital Wallonia Podcast est disponible sur Soundcloud (format audio) et Vimeo (en format vidéo).

Les ménages wallons sont toujours plus équipés et connectés


Barometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Equipement-2.jpg

En ce qui concerne les terminaux, les principaux chiffres sont les suivants :

  • 84% (+6) des ménages wallons disposent aujourd’hui d’un ordinateur fixe ou portable et 55% (+10) possèdent une tablette.
  • 75% (+19) des citoyens wallons de 15 ans et plus disposent d’un smartphone.

Au total, ces 3 types de terminaux sont présents simultanément dans 46% des ménages. Il reste néanmoins 8% de foyers qui n'en disposent d'aucun.

90% (+9) des ménages, soit 89% (+7) des citoyens ont accès à Internet au domicile.

La connexion à Internet se fait principalement via l'ordinateur, la tablette ou le smartphone (87% +7), mais aussi la télévision (57% +17) et autres objets connectés.

Les connexions WiFi dans les espaces publics ou commerciaux sont également en nette augmentation puisqu’elles sont dorénava

nt utilisées par 50% des citoyens (+22). La fracture d’accès régresse donc et ce, particulièrement chez les citoyens les plus âgés et les moins diplômés.

Internet est devenu une ressource à usage quotidien : 82% (+9) des Wallons l’utilisent journellement. Seuls 11% de citoyens restent non connectés et 9% n’ont jamais utilisé Internet.

Barometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Equipement-4.jpg

Les usages d'Internet s'intensifient


Les usages d’Internet s’intensifient et se diversifient au sein de toutes les catégories de la population par rapport au dernier baromètre (2017). Pour les Wallons, Internet sert essentiellement à :

  • communiquer,
  • s’informer,
  • acheter des biens et des services en ligne.
Barometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Usages-2.jpg

Les citoyens qui utilisent pleinement les ressources d'Internet ont typiquement moins de 60 ans. Ils appartiennent majoritairement aux catégories socio-professionnelles des employés, des indépendants ou chefs d’entreprise et des étudiants. Enfin, les citoyens qui ont les usages les plus variés d’Internet sont, le plus souvent, titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur.

Le niveau de vie influence tous les usages technologiques. En particulier, les Wallons ayant un niveau de vie (très) difficile se connectent moins fréquemment et ont des usages plus basiques d’Internet (moins liés au monde professionnel) que ceux qui revendiquent un niveau de vie confortable.

Deux tiers des internautes achètent en ligne


61% (+7) des Wallons de 15 ans et plus ont acheté en ligne au cours de l’année. D'autre part  66% (+6) ont utilisé Internet pour s’informer avant un achat et 44% (+8) ont utilisé des comparateurs de prix.

La progression de l’e-commerce se confirme donc clairement, principalement pour les classes d’âge en activité et les personnes les plus éduquées ayant un meilleur niveau de vie.

Si l’ordinateur portable reste le plus souvent utilisé pour ces transactions (46%), il est désormais talonné par le smartphone qui est privilégié par les femmes et les plus jeunes acheteurs.

La sécurisation des paiements et la réputation des sites d’e-commerce sont les critères déterminants du choix des vendeurs, bien avant le fait que celui-ci soit belge.

Les acheteurs se disent presque unanimement (97%) satisfaits de leurs achats électroniques. Parmi les produits les plus populaires figurent toujours en tête les vêtements, les chaussures et les articles de sport. Ils sont suivis par des services tels que les voyages et locations de vacances, ainsi que les livres et les magazines.

57% des Wallons profitent des nouveaux modes de consommation via les plateformes en ligne (Aibnb, Uber, Trivago, etc.). Ces usages “alternatifs” d’Internet sont assez sensibles aux conditions de revenus et au niveau d’études. Toutefois, les classes moins favorisées tirent profit de certaines applications telles que l’usage du covoiturage qui est le plus répandu chez les internautes à faible niveau de vie.

Les sites des services publics de plus en plus populaires


64% (+10) des citoyens ont visité les sites web des administrations au cours de l’année. Si les sites communaux sont les plus fréquentés (58%, +11), ce sont les sites de la Wallonie qui voient leur fréquentation progresser le plus (35%, +13).

Si la motivation principale reste la recherche d’informations (57%, +9), on constate une belle progression des services en ligne : 29% (+9) de citoyens ont complété des formulaires et 22% (+8) ont commandé des documents officiels.

Télétravail et NWOW


38% (+5) des employés, soit 40% dans le secteur privé et 33% dans le secteur public, sont autorisés à travailler à distance grâce aux technologies numériques. Les travailleurs masculins en représentent la grande majorité (72%) et le taux évolue positivement avec l’âge. Ce travail à distance s’effectue principalement depuis le domicile (87% des travailleurs distants) mais pas exclusivement.

Les principales technologies mises à disposition par l’employeur dans ce cadre sont multiples :

  • ordinateur portable (80%, +16),
  • accès sécurisé au réseau de l’entreprise (70%, +9),
  • smartphone (59%, +7).

Dans 35% des cas, l’employeur finance aussi la connexion à Internet du domicile.

Barometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Usages-3.jpgBarometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Ecommerce-2.jpgBarometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Ecommerce-4.jpgBarometre-Digital-Wallonia_2019-Citoyens-Usages-6.jpg

À propos de l'auteur.

Hélène Raimond


Agence du Numérique