Détails de l'événement.

Au programme :

  • Quels sont les principaux points non respectés au niveau de la réglementation économique ?
  • Le point sur les « mentions légales » (qui doivent être présentes sur le site web, mais aussi sur les réseaux sociaux),
  • les obligations d’information au niveau des fiches produits, ainsi que du tunnel de commande en ligne, et de la confirmation,
  • les obligations du vendeur au niveau du service après-vente (garantie légale, droit de rétractation, information sur les procédures extra-judiciaires de règlement des litiges,…
  • Seront également abordés 3 points plus particulier qui vont être plus fortement encadrés avec la Directive « Omnibus », qui entrera en vigueur en mai prochain :
  • Les règles concernant les communications promotionnelles qui ne doivent pas être trompeuses (identifiées explicitement comme telles, sans annoncer de fausses dates limites de validité, de faux prix barrés…),
  • Les « faux avis »,
  • Les règles en matière de marketing d’influence (quand un e-commerçant fait appel à un influenceur pour augmenter les ventes).