Le gouvernement wallon adopte le décret Open data

Le décret Open Data voté à l’unanimité

Le Parlement wallon a voté à l’unanimité le 12 juillet 2017 le projet de décret conjoint de la Région wallonne et de la Communauté française relatif à l’ouverture des données du secteur public.

Le Parlement wallon a voté à l’unanimité le 12 juillet 2017 le projet de décret conjoint de la Région wallonne et de la Communauté française relatif à l’ouverture des données du secteur public déposé le Ministre du Numérique.

Il a ainsi validé la nouvelle législation « Open Data » visant à ouvrir à tous les données au format numérique des administrations publiques de manière à pouvoir les réutiliser facilement, que l’on soit citoyen, entreprise ou même une administration. Ce vote donne le signal de départ officiel pour de la mise à disposition des données issues des secteurs régionaux, communautaires et locaux pour tous.

Un arrêté ministériel fixant les modalités pratiques (dont notamment le choix des licences retenues par les gouvernements) viendra finaliser la mesure en septembre.

Pour rappel, l’axe « Services Publics » de Digital Wallonia de la stratégie numérique a identifié les données ouvertes comme une source potentielle de nouveaux services, de création de valeur, de production de connaissance et de participation citoyenne.

Cela passe notamment par une véritable dynamique en matière d’Open Data en capitalisant sur les initiatives existantes et en identifiant les gisements de données au sein des services publics. Cette mise à disposition de données, dans des formats d’échange ouverts, permettra leur exploitation conférant ainsi une réelle valeur ajoutée à ces données.

On songe par exemple aux techniques de mashups ou de data-visualisation qui rendent ces données compréhensibles en un clin d’œil. Par ailleurs, le développement d’applications réutilisant les données des transports publics en les croisant avec de la géolocalisation et de la cartographie afin de créer des applications d’intérêt public sont également très prisées.

Les données publiques seront disponibles via le portail officiel opendata.digitalwallonia.be, qui offre déjà 350 jeux de données à ce jour. Les entreprises privées, les porteurs de projets numériques ou les citoyens trouvent ainsi là le moyen d’opérationnaliser rapidement leurs idées innovantes. Les services publics, quant à eux, peuvent considérablement améliorer leurs échanges d’informations, mais aussi bénéficier des effets de l’innovation ouverte.