Réseaux sociaux et enseignement

Réseaux sociaux et enseignement

A la conquête des réseaux sociaux dans l’enseignement : usages professionnels et pédagogiques. Un guide et un dossier pour aider les enseignants à utiliser les réseaux sociaux à l’école.

Les réseaux sociaux à l’école. Une vraie question à traiter

Les réseaux sociaux font plus que jamais partie de notre quotidien : adultes, adolescents et enfants profitent à tout moment et en tous lieux de ces espaces d’échanges et de partage d’informations. Ils présentent des atouts certains : leurs plus-values pédagogiques et leurs possibilités de développement professionnel sont multiples. Certains professionnels de l’enseignement les utilisent d’ailleurs à bon escient, d’autres les fuient. Mais une minorité en fait mauvais usage : les risques liés à leurs usages ne doivent donc pas être minimisés. Les réseaux sociaux ont la particularité de réduire la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. C’est pourquoi, ils doivent être utilisés de façon réfléchie.

De même, en tant que professionnel de l’éducation, les enseignants sont amenés à gérer des problématiques liées à ces usages au sein des établissements. Le plagiat, le cyber-harcèlement et la publication d’images sans autorisation sont les trois plus récurrentes auxquelles il faut absolument faire face, car cela concerne un nombre important d’élèves.

Du côté des acteurs de l’école, la question de l’e-reputation apparaît centrale. Il ne faut jamais oublier que les enseignants incarnent des fonctions d’autorité. En particulier, les jeunes enseignants, qui sont eux-mêmes des « digital natives » doivent être alertés dès leur entrée en fonction des dérapages possibles de l’utilisation abusive des réseaux sociaux.

C’est pourquoi une circulaire a été envoyée aux directions d’école pour les sensibiliser et, par leur entremise, tout le corps professoral à l’ampleur qu’ont pris les réseaux sociaux dans la vie de l’école. Au final, un équilibre doit être trouvé entre utilisation pédagogique des réseaux sociaux, liberté d’expression et nécessaire « e-reputation ».

Afin que les enseignants et élèves puissent profiter de leurs bénéfices en toute sécurité, deux outils offrent aux enseignants des pistes de « bon sens numérique » et des pratiques d’usages au sein des classes.

Guide « A la conquête des réseaux sociaux dans l’enseignement : usages professionnels et pédagogiques »

Ce guide comporte une série de conseils à l’intention des enseignants, mais aussi des directions pour qu’ils puissent mieux appréhender et encadrer leurs usages professionnels et pédagogiques des réseaux sociaux. Parmi les objectifs visés :

  • sensibiliser et outiller les professionnels de l’éducation à l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux;
  • inciter la communauté éducative à assurer l’utilisation réfléchie et responsable des réseaux sociaux et plus largement d’internet par tous ses acteurs et par les élèves;
  • favoriser l’intégration des TIC en classe au service de la pédagogie.

Dossier « Réseaux sociaux »

Ce dossier sur les réseaux sociaux comprend plus de 400 ressources identifiées et classées par thématiques : articles scientifiques pédagogiques ou de développement de la pratique professionnelle, vidéos, communautés d’échanges de bonnes pratiques, liste de pédagogues à suivre pour faire de la veille, etc.

Le dossier est structuré en trois grands axes.

Eduquer aux réseaux sociaux

L’utilisation des réseaux sociaux en classe implique une acquisition de gestes techniques, mais aussi une réflexion approfondie sur ce que l’on peut ou non publier (questions légales), et sur ce que l’on veut ou non dévoiler de son intimité (identité numérique). Un grand nombre de ressources permettront à l’enseignant d’explorer les règles, les codes et les normes qui entourent l’utilisation des médias socio-numériques.

Il faut rappeler à tous les acteurs de l’école que des peines disciplinaires peuvent être infligées aux membres du personnel qui manquent à leurs devoirs et les dérives sur les réseaux sociaux en font bien entendu partie. La définition de l’identité et de l’e-réputation en ligne doit être perçue par tous les enseignants :

  • les données créées et communiquées par d’autres (photos, commentaires, vos publications partagées via d’autres comptes),
  • ce que les autres perçoivent, leurs interprétations,
  • les données qui changent de nature avec le temps. Un contenu peut être sans conséquence aujourd’hui, mais nuire à l’image que vous souhaiteriez donner de vous demain.

Eduquer avec les réseaux sociaux

Cet axe aborde l’utilisation des réseaux en classe en appui de l’apprentissage d’une matière. Il offre la possibilité aux enseignants de découvrir un répertoire de bonnes pratiques, des témoignages et retours d’expériences pédagogiques susceptibles de les inspirer positivement.

Les centaines d’expériences décrites viennent de Belgique ou d’autres pays francophones tels la Suisse, la France ou le Québec. Elles intègrent divers médias : Twitter, Facebook, Instagram, Scoop.it, Netvibes, Pinterest… et bien d’autres.

Travailler avec les réseaux sociaux

Cet axe permettra aux enseignants d’utiliser les réseaux sociaux à des fins professionnelles. Ils découvriront des communautés de pratiques et des réseaux personnels d’apprentissage pour se tenir à jour sur les tendances en éducation.

En partageant, en faisant partie de communautés, l’enseignant nourrit et enrichit sa pratique. Il émet des idées, il lance des projets, organise sa veille informationnelle, se tient au courant de ce qui se fait ailleurs et collabore avec des homologues de toute nationalité. Ils découvriront également des outils de curation de contenus leur permettant d’organiser et de suivre des informations et des experts sur Internet, mais aussi de classer, de conserver et de partager leur propre veille.