Conseil du numérique

Conseil du Numérique. La nouvelle composition est adoptée

Le Gouvernement wallon du 14 avril 2016 a approuvé la nouvelle composition du Conseil du Numérique, sur base d’une liste des 5 noms soumise par Pierre Rion. Ce dernier continuera à présider de le Conseil, garantissant ainsi la continuité de son action

Mis en place par le Gouvernement wallon en février 2015 pour piloter le processus des Assises du Numérique et de conception de la stratégie Digital Wallonia, le Conseil du Numérique (CdN) renouvelle sa composition. Il sera désormais composé de 6 membres : Pierre Rion (président du groupe EVS), Baudoin Corluy (Agoria), Etienne Pourbaix (Pôle SkyWin), Elise Degrave (Université de Namur), Francis Bodson (ex-Directeur technique de Be TV), et Bernard Rentier (ex-Recteur de l’Université de Liège).

Le Conseil sera présidé par Pierre Rion. Chaque membre sera par ailleurs plus spécifiquement en charge d’un des cinq grands thèmes de la stratégie numérique de la Wallonie :

Le nouveau Conseil du Numérique devra assurer le pilotage de la mise en œuvre de la Stratégie numérique et prendra toutes les initiatives pour assurer le déroulement et la bonne fin de celle-ci.

Il travaillera en étroite collaboration avec l’Agence du Numérique.

Stratégie numérique de la Wallonie

Pour rappel, le rapport Digital Wallonia. Proposition pour un Plan du Numérique, a été remis 18 septembre 2015 au Gouvernement wallon par Pierre Rion, Président du Conseil du Numérique. Il décrit les enjeux majeurs du numérique, identifie les pratiques internationales les plus pertinentes et dégage les mécanismes vertueux à mettre en place pour stimuler le numérique en Wallonie.

Le 10 décembre 2015, le Gouvernement wallon a adopté ces recommandations et lancé la Stratégie numérique de la Wallonie. Cette stratégie fixe le cadre dans lequel s’inscriront toutes ses actions en matière de numérique. Ces actions menées seront soumises à une évaluation permanente, notamment pour que les moyens soient affectés aux mesures ayant le plus d’impact pour la Wallonie.