Le WiFi dans les écoles de Wallonie

WiFi dans les écoles de Wallonie. 200 implantations vont pouvoir en évaluer les bénéfices dès 2017

Un appel à candidatures est ouvert aux écoles de Wallonie pour bénéficier d’une infrastructure WiFi de haut niveau et en expérimenter les bénéfices dans toutes les classes.

Une infrastructure réseau de qualité est une condition indispensable à l’émergence des usages avancés du numérique.  Ce constat est général et s’applique aussi au monde de l’éducation même si bien entendu, cette infrastructure est insuffisante à elle seule à déclencher les usages bénéfiques aux apprentissages : des efforts de formation et d’accompagnement des enseignants sont tout aussi déterminants de l’évolution des pratiques au sein des écoles.

Dans le cadre de la stratégie numérique Digital Wallonia adoptée en décembre dernier par le Gouvernement wallon, et en complémentarité avec l’évolution des contenus et compétences ainsi que de la rénovation de l’accompagnement et de la formation des enseignants qui se construisent dans le Pacte pour un enseignement d’excellence en chantier en Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie engage un processus visant à équiper les écoles d’un réseau WiFi de qualité professionnelle permettant ainsi le développement dans les meilleures conditions des usages pédagogiques les plus variés.

Un avis de marché est actuellement ouvert pour la fourniture et l’installation des équipements réseaux nécessaires à la réalisation d’un réseau local filaire et du WiFi dans toutes les classes de 200 implantations scolaires. Pour garantir une utilisation transparente, efficace et durable du réseau, un soin particulier sera apporté à la conception des installations et à leur gestion tout au long de la vie de ces infrastructures.

Il ne s’agit toutefois que d’un galop d’essai visant à valider de nombreuses hypothèses quant au dimensionnement des réseaux, aux choix technologiques, aux coûts et aux modes de configuration et de gestion de ces équipements ainsi, bien entendu, qu’aux bénéfices réels sur les usages numériques des élèves ou étudiants et de leurs enseignants.

La stratégie numérique prévoit ensuite de poursuivre cet effort d’équipement dans les années à venir sur base des enseignements dégagés de cette phase test.

Les implantations scolaires bénéficiaires

La sélection des 200 implantations scolaires bénéficiaires est engagée en parallèle via un appel à candidatures qui est ouvert jusqu’au 15 juillet prochain. Les directions des établissements viennent en effet de recevoir la circulaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou de la Communauté germanophone, les invitant à se porter candidat pour participer à cette phase test.

Le formulaire en ligne est dès à présent disponible via le site www.ecolenumerique.be.

Les équipes en charge du développement de l’école numérique se tiennent à disposition pour répondre aux questions des écoles :

  • Service public de Wallonie : 081/33.44.70 (questions techniques) ou 081/33.44.48 (questions administratives) ou encore par courrier électronique à l’adresse ;
  • Administration générale de l’Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles : 02/690.82.22 ou par courrier à l’adresse ;
  • Ministère de la Communauté germanophone : 087/59.64.54 (questions techniques) ou 087/78.96.54 (questions pédagogiques), par courrier électronique aux adresses ou .

S’agissant de pouvoir expérimenter rapidement la nouvelle infrastructure, la sélection privilégiera les établissements qui seront en capacité de démontrer une stratégie numérique volontariste soutenue par des pratiques existantes et émergentes ainsi qu’un niveau d’équipement en rapport avec les ambitions exprimées.

La poursuite de ce programme d’équipement ainsi que de nouvelles vagues d’appels à projets « école numérique », également prévues dans la stratégie Digital Wallonia, veilleront, par la suite, à apporter un support plus spécifiquement dirigés vers les établissements moins avancés dans l’intégration du numérique aux pratiques pédagogiques, permettant ainsi à un nombre croissant d’élèves et étudiants de notre région de mieux connaître et mieux maîtriser les technologies numériques et d’en tirer profit pour leurs apprentissages.