Article

Publié le 19 septembre 2018

Revivez en vidéo les témoignages d’agriculteurs et d’autres acteurs de l’écosystème smart farming réalisés lors du Café Numérique de Liège.

Avec plus de 160 inscrits, l'évènement "Smart farming" organisé par le [profiles type="single" slug="cafe-numerique-liege" display="link"]Café Numérique de Liège[/profiles] a été un succès. Nous vous proposons de revivre cet évènement via la vidéo tournée pendant la soirée.

Contexte


La digitalisation révolutionne aussi l’agriculture wallonne:

  • Sur le web, les agriculteurs deviennent des “agri-geeks” en transmettant leur métier sur YouTube, en annonçant la récolte de leurs fruits et légumes sur Facebook, et en vendant leurs produits par Internet.
  • Dans les exploitations, ils s’équipent de logiciels pour gérer leur entreprise à domicile, comme sur le terrain grâce à leur smartphone ou leur tablette.
  • Dans les champs, les animaux sont de plus en plus équipés de « wearables » semblables à ceux que portent les humains pour suivre leur santé.
  • Dans les airs, les drones survolent les cultures pour déterminer, notamment, l’apport en engrais d’une parcelle. Dans l’espace, les images prises par les satellites Sentinel-1A et 1B donnent de précieuses indications sur l’état des cultures.
  • Etc.

L’agriculteur devient donc de plus en plus connecté. Et demain, ce « smart farmer » ne produira pas seulement des fruits, des légumes ou de la viande, mais aussi des données.

Vidéo after event


https://www.facebook.com/CafeNlg/videos/1894021284240716/UzpfSTE0MjU3ODgzMDQzODQ1MTM6MTk0Mjc1MTQ3NjAyMTUyNA/

Revivez l'événement en vidéo


https://www.facebook.com/CafeNlg/videos/289505468530841/

Présentation des intervenants


Carlo Bertozzi, Directeur de la recherche et du développement au sein de l’Association wallonne de l’élevage (Awé), a présenté les colliers, bagues et autres capteurs connectés qui permettent de suivre la santé des bovins.

Guillaume Janssens et Olivier Lagae, Fondateurs de TerrEye, ont présenté leur start-up qui survole les cultures au moyen de drones afin d’évaluer les traitements à y apporter.

Henri Louvigny, Fondateur de LEA, a développé plusieurs solutions informatiques, dont LEA, qui signifie “Logiciel pour Entreprises Agricoles”. Lancée en 2010, cette plateforme aide les agriculteurs à gérer leur exploitation grâce à leur smartphone, leur tablette, et leur PC. Originaire de Bougnimont, près de Libramont, ce “smart farmer” a également développé le site web de la ferme familiale en permettant l’achat de colis de viande en ligne.

Erwin Schöpges, Agriculteur et président de l’European Milk Board, a donné son point de vue d’agriculteur et de président de l’European Milk Board, la fédération européenne des producteurs laitiers, sur ces nouvelles technologies et leur appropriation par le secteur.

Cet événement a été animé par Bastien Pechon, Journaliste indépendant, qui écrit régulièrement pour le magazine Trends-Tendances sur des sujets liés à l’Energie, l’Entreprenariat et l’Innovation. Il a fait une courte présentation de la problématique et a modéré le débat entre les intervenants en seconde partie de soirée.

Plus d'informations sur le Café Numérique de Liège ?


[contacts type="single" slug="jeremy-corman" display="card"]Jérémy Corman[/contacts] [profiles type="single" slug="cafe-numerique-liege" display="card"]Café Numérique Liège[/profiles]

logo-liege.jpg