Article

Publié le 21 octobre 2021

Dans le cadre du programme Industrie du Futur de Digital Wallonia, une série de projets ont abouti en 2021 sur de beaux résultats et permettent de soutenir les entreprises manufacturières wallonnes dans leur démarche de transformation digitale.

Dans le cadre du programme Industrie du Futur de Digital Wallonia, une série de projets ont été financés par l'Agence du Numérique.

Ces projets permettent de contribuer aux ambition du Gouvernement en matière de transformation numérique de l'industrie manufacturière. Les résultats de ces projets qui visent la sensibilisation, l'accompagnement et la formation des entreprises manufacturières wallonnes sur le 4.0 sont encourageants.

1. Contexte du projet Start Kit 4.0


Début 2020 a débuté le projet "Start Kit 4.0", mené par la Confédération Construction Wallonne et le Centre Scientifique et Technique de la Construction, en collaboration avec GreenWin, Cap Construction et le Cluster Eco-Construction en réponse à un appel à projet lancé par l’Agence du numérique dans le cadre du programme Industrie du Futur.

L’objectif global stipulé dans l’appel à projet était le suivant : faire du numérique un moteur de croissance des entreprises et un levier puissant du redéploiement industriel, en focalisant les investissements sur L’industrie 4.0 et Ie développement d'écosystèmes, pour stimuler les interactions entre I'offre du secteur numérique et la demande des autres secteurs économiques. Cet appel à projets a aussi pour objectif de renforcer les collaborations entre les partenaires du programme Made Different Digital Wallonia au niveau de la complémentarité des missions et actions, de la diversité des secteurs couverts ou des zones géographiques, etc.

2. Objectifs du projet


La CCW et le CSTC, partenaires du programme Industrie du Futur, ont ainsi eu l’occasion d’élaborer le Start Kit 4.0, un "kit d'aide" à destination des entreprises de construction (et plus particulièrement des entreprises manufacturières), afin qu'elles puissent entamer ou poursuivre leur transition en "Usines du Futur".

II permet de vulgariser l'Industrie 4.0 et d'offrir aux entreprises divers outils (témoignages concrets, fiches d'aide, fiches sur les soutiens financiers, etc.) pour les aider dans leurs différentes démarches.

L’objectif du projet est donc de sensibiliser et d’accompagner les entreprises dans leurs différentes étapes de transition industrielle grâce à des outils concrets répondant à leurs besoins.

Ce kit s’adresse principalement aux entreprises de préfabrication (menuiserie, structures béton, bois, tailleur de pierre, fabricants d’isolants, etc.). Néanmoins, avec les évolutions actuelles, la frontière entre la préfabrication et l’installation sur chantier est parfois floue, la tendance étant de fabriquer en amont tout ce qui peut l’être pour ensuite n’avoir qu’à assembler les éléments sur place.

Certaines entreprises manufacturières ont en leur sein une équipe chargée de l’installation des produits sur chantier. Quand ce n’est pas le cas, il s’agit de mettre en place une collaboration optimale entre l’entreprise de préfabrication et l’entreprise sur chantier.

Le BIM (méthode de travail collaboratif évoquée dans le projet) permet notamment de créer davantage de synergie entre les processus de production en atelier et les processus sur chantier, renforçant ainsi l'écosystème Industrie 4.0.

3. Composition du Start Kit 4.0


Le kit se compose de plusieurs fiches didactiques

Fiche 1. Impacts des technologies et processus 4.0 sur les entreprises manufacturières

La fiche expose les enjeux et les opportunités relatifs aux technologies et méthodes de travail 4.0. L’objectif est de donner un aperçu général des solutions existantes, et des bénéfices que celles-ci peuvent apporter. Il reprend une proposition de « gradation » permettant de différencier les solutions plus facilement applicables des autres solutions demandant un plus grand travail d’intégration, un investissement plus important (en termes de temps et d’argent). Il revient à l’entreprise d’identifier où elle se situe pour faire les bons choix. Il est à noter qu’il s’agit de pistes de solutions à intégrer/explorer selon ses besoins, sa structure.

Fiche 2. Impacts des technologies et processus 4.0 sur les rôles au sein des entreprises manufacturières

En parallèle, il est nécessaire de ne pas se focaliser uniquement sur la mise en place de solutions/outils numériques. Il est crucial d’acquérir de bonnes méthodes de travail, de se pencher sur la question de l’évolution des compétences ainsi que de gérer correctement la gestion de l’intégration des changements. Ce pourquoi, cette fiche relève l’importance du facteur humain dans le succès de la transformation de l’entreprise. Il est crucial d’impliquer et d’accompagner le personnel dans cette évolution. La question de l’évolution des compétences est un point primordial auquel l’entreprise doit s’attaquer lors de son virage vers l’industrie 4.0.

"Ce qui est important pour une entreprise non digitalisée est d’avancer étapes par étapes. La digitalisation peut effrayer, mais il faut être conscient qu’on peut commencer par une rivière plutôt que de se jeter directement dans l’océan. Le Start Kit apporte des éléments concrets et réalisables permettant de progresser à son rythme en fonction de ses propres moyens et d’éviter ainsi de partir tous azimuts et seul" témoigne Laurent Riche (Stabilame).

"Le Start Kit 4.0 permet de prendre conscience de l’importance de se numériser, de se fixer des objectifs, et de mettre le pied à l’étrier. Il apporte un gain de temps et d’efficacité aux entreprises qui recherchent des solutions en mettant à leur disposition un condensé d’informations. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que le savoir-faire métier reste primordial malgré la demande de nouvelles compétences numériques. Les profils métiers (les menuisiers notamment) doivent être conscients qu’il y a une grande demande dans le secteur de la construction et des moyens d’évoluer grâce aux opportunités amenées par les technologies" souligne Luc Mohymont (EMAC Belgium).

Fiche 3. Start Kit 4.0 AidesFinancières et Accompagnements

Identifier et intégrer des outils et méthodes sont des étapes pour lesquelles l’entrepreneur peut recevoir des aides. Pour le soutenir dans sa recherche d’aides, diverses aides financières disponibles et programmes d’accompagnement existants ont été recensés dans ce document. Les aides y sont réparties en fonction de leur type (outils gratuits, subsides, financements) et du besoin de l’entreprise/de l’étape à laquelle elle se situe (en phase de réflexion, d’investissement, de formation).

Bruno Riche (Menuiserie Riche) résume le projet : "La force du projet Start Kit réside dans le jumelage entre le champ des possibles des solutions technologiques et les possibilités d’accompagnements et d’aides financières. C’est un plus pour une entreprise qui ne sait pas forcément où chercher l’information, ou n’a simplement pas le temps de faire des recherches. De plus, en Belgique, il y a beaucoup de savoir-faire mais le danger est d’être dépassé par des pays étrangers plus avancés. Tirer le bénéfice du digital et des technologies va permettre de conserver ce savoir-faire, que ce soit au sein de petites entreprises artisanales ou au sein d’entreprises de grande taille."

4. Témoignages d’entreprises


Les différents documents sont notamment basés sur des témoignages récoltés lors de visites en entreprises. Ils relatent donc notamment les tâches accomplies et l’impact des technologies sur celles-ci tels que ressentis par les personnes consultées. Le Start Kit 4.0 propose différentes vidéos témoignages de patron et collaborateurs d’entreprises manufacturières : Paille-Tech, Stabilame, Menuiserie Riche, Mobic et EMAC.

Par leurs approches variées, complémentaires, parfois opposées ou similaires, ces témoignages apportent des conseils et des exemples. Ils illustrent la manière dont les entreprises ont évolué par rapport aux défis du secteur, que ce soit en termes de montée en compétences, de la manière de collaborer, des enjeux sociétaux voire même environnementaux.

5. Annexes


Les différents outils du start kit 4.0 (fiches, vidéos, témoignages) se retrouvent sur : Digital Construction – CSTCo Le site de la CCW

Renaud Delhaye


Agence du Numérique

Jessica Miclotte


Agence du Numérique