Article

Publié le 31 décembre 2019

Dans le cadre du programme “Innovation numérique”, destiné à sensibiliser et à aider les acteurs industriels wallons, le Pôle de Compétitivité MecaTech et l’INFOPOLE Cluster TIC, proposaient ce 2 décembre 2019 un atelier dédié à l’Intelligence Artificielle (IA).

Cet atelier organisé avec la participation de Sagacify, d'IBM et de P4A, avait pour but d'aborder, par des exemples concrets, le potentiel que représente l'intelligence artificielle pour l'optimisation voire la transformation des processus, de l'offre, du positionnement et de la compétitivité d'acteurs du secteur.

La matinée a permis à tous les participants, quel que soit leur degré de connaissance et de pratique de l'intelligence artificielle, de faire le point par rapport aux concepts-clés et à quelques techniques algorithmiques afin de mieux mettre en perspective les opportunités et les implications de projets IA (notamment en termes de coûts, de compétences et d'outils).

Comment faire de l'IA un avantage stratégique pour votre entreprise ?


Lors de l'atelier, les intervenants ont tout d'abord rappelé l'évolution historique de l'IA, ses origines et ses progrès successifs.

Le concept d'IA a connu plusieurs vagues d'innovation technologique (réseaux neuronaux, systèmes experts, machine learningdeep learning), accompagnées de périodes d'intenses investissements.

L'étape actuelle, celle du deep learning ou apprentissage profond, ouvre d'énormes possibilités, grâce à une conjonction de facteurs favorables :

  • puissance des systèmes,
  • disponibilité massive de données (structurées ou non) pouvant être analysées et exploitées,
  • qualité et accessibilité des modèles algorithmiques,
  • disponibilité de profils de compétences sur le marché (data scientists, ingénieurs IA...).

Comme tous les secteurs industriels, celui du génie mécanique, dans tous ses champs d'application (micro-électronique, construction, transports, industrie, énergie, santé,...), tire des avantages majeurs ainsi qu'une valorisation économique et opérationnelle de l'implémentation de l'Intelligence Artificielle.

Les scénarios d'implémentation dans le secteur du génie mécanique sont nombreux et variés :

  • détection et classification d'objets,
  • détection d'incidents ou de pièces défectueuses sur la chaîne de production, via reconnaissance et analyse automatique d'images,
  • auto-programmation de robots opérant de manière autonome grâce à l'analyse en temps réel des données provenant de capteurs et/ou de caméras,
  • optimisation du rendement des chaînes de production,
  • vérification du respect des règles de sécurité sur un site (chantier, chaîne de montage...) via analyse d'images détectant par exemple des personnes sans casque ou évoluant dans une zone interdite,
  • repérage automatique de déviation de métriques s'affichant sur un tableau de bord,
  • optimisation des volumes de remplissage de bouteilles ou flacons par analyse visuelle,
  • maintenance préventive, par exemple :
  • implantation de capteurs sur les moteurs de bandes transporteuses afin d'analyser les vibrations et anticiper les besoins de maintenance,
  • surveillance temps réel et analyse en continu des comportements opérationnels d'éoliennes,
  • optimisation de turbines desservant un réseau de chaleur urbain en fonction du degré d'utilisation du réseau, afin de prévoir les rythmes d'interventions de maintenance pour réduire les coûts tout en préservant la disponibilité et la fiabilité des équipements.
  • équipement d'un espace en dispositifs de collecte de données afin de connaître le plus finement possible toutes les opérations ainsi que les conditions ambiantes. Le projet de numérisation à grande échelle du port de Rotterdam où près de 40 cas d'utilisations d'automatisation ont été définis, avec comme objectif, d'ici 2025, de parvenir à une circulation et une gestion entièrement automatisées des bateaux notamment :
  • prédiction des conditions d'accueil,
  • degré de salinité des eaux,
  • force des vents,
  • état des marées,
  • disponibilité des équipements et des équipes à quai, dès l'instant où ils quittent leur port d'origine.
  • Les conditions d'un bon projet IA


    L'Intelligence Artificielle a ses limites : sa valeur économique se concrétise encore uniquement pour des tâches bien définies.

    Initier un projet IA impose de suivre certaines règles et conditions. Les orateurs ont attiré l'attention sur certaines d'entre elles :