Article

Publié le 21 septembre 2016

Première en Belgique, dans la ligne de la stratégie numérique de la Wallonie, Digital Wallonia : une collaboration voit le jour entre le CHU de Liège et la startup Andaman7 pour faciliter la communication des données médicales personnelles entre l’hôpital et ses patients.

Hôpital universitaire, le CHU de Liège a inscrit l’innovation dans sa stratégie. Et une innovation qui peut améliorer le confort de ses patients est la bienvenue. C’est dans cette optique qu’[profiles type="single" slug="andaman7" display="link"]Andaman7[/profiles], application pour smartphones et tablettes, est dorénavant proposée aux patients du CHU de Liège.

Actuellement le patient peut obtenir son dossier médical soit sous forme papier, soit sous forme électronique (cédérom/clé USB). Dès demain, ce sont ses images, ses rapports, ses résultats de prises de sang dont il disposera sur son smartphone.

Pour le Ministre wallon de la Santé et de l'Action sociale, il est important d’encourager les initiatives qui invitent et aident le patient à prendre sa santé en main dans une optique d’"empowerment". C’est au travers du dialogue entre les intervenants de santé mais surtout entre ceux-ci et le patient que la qualité de soins pourra être améliorée, avec une efficience accrue, bénéfique avant tout pour le patient mais également pour l’ensemble des parties prenantes, en ce compris les pouvoirs publics.

Le déploiement du secteur de l’e-santé en Wallonie relève d’une stratégie définie avec les acteurs wallons basée sur une spécialisation intelligente de la Recherche et sur la valorisation des résultats dans des secteurs de pointe.

Le patient au cœur de l’application


Pour disposer de ce service, il suffit de télécharger l’application gratuite, puis d’envoyer un e-mail pour démarrer la procédure permettant de s’assurer de l’identité du requérant. Après les vérifications de sécurité d’usage, les données médicales du patient seront alors transmises sur son smartphone dans l'application. Andaman7 ne stocke aucune donnée de manière centralisée, mais les transfère de l’hôpital au patient en appliquant le même niveau de cryptage des données que le secteur bancaire. Le patient peut alors, s'il le souhaite, les partager avec les personnes de son choix (médecin traitant, spécialistes, aides-soignants, parents, amis).

Cette application fournit en permanence au patient un dossier médical actualisé. Une dizaine de projets pilotes sont en cours, principalement en Belgique, mais également en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Une culture de l’innovation


Depuis de nombreuses années, le CHU de Liège consacre beaucoup d’énergie au déploiement des différentes fonctionnalités du Dossier Patient Informatisé (DPI), parmi lesquelles le dossier médical, le dossier infirmier, la gestion des rendez-vous, la gestion des lits en temps réel, la prescription des analyses de biologie clinique et des examens médico-techniques, la prescription et le plan d’administration des médicaments soutenus par une robotisation du processus de distribution.

En outre, la mise en œuvre du plan stratégique actuel du CHU de Liège, le plan CAP 2020, a vu le lancement de plusieurs projets novateurs. Parmi ceux-ci, retenons le développement de l’hospitalisation à domicile, la télémédecine, l’amélioration du partage de données avec les médecins extérieurs, mais aussi le développement de la démarche participative des patients.

C’est dans ce cadre que la collaboration avec Andaman 7 a vu le jour. Très vite, cette idée de mettre à disposition du patient un « porte-documents électronique » lui permettant de se déplacer avec son dossier médical, notamment à l’étranger, est apparue comme une approche très séduisante.

C’est un écosystème innovant qui se constitue autour de partenariats ambitieux entre universités, centres de recherche et entreprises. Le renforcement du secteur de l’e-santé et l’éclosion de cette startup en particulier, témoignent de la cohérence de la stratégie numérique de la Wallonie, Digital Wallonia, qui vise à soutenir les nouvelles technologies au service de la société et ici, spécifiquement, au service du patient. Andaman7 et le CHU de Liège démontrent que nous avons en Wallonie des compétences précieuses qui répondent à des enjeux de société majeurs.