Article

Publié le 1 juin 2021

La 5G (voire même la 6G) est sur toutes les lèvres aujourd’hui… Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Last minute


"()Sur base de ces recommandations et suite à l’audition du groupe d’experts au Parlement wallon, le Gouvernement a décidé ce jeudi de prendre acte des recommandations du groupe d’experts. Il a validé la modification de la norme d’émission en instaurant une limite de 9,2 V/m – à 900 MHz – par opérateur ainsi qu’une limite cumulative de 18,4 V/m (applicable à l’ensemble des antennes émettrices de l’ensemble des exploitants sur un même site). Cette limite permet de limiter l’exposition réelle et cumulée des citoyens aux ondes. Enfin, le Gouvernement a choisi d’exclure l’utilisation des ondes millimétriques pour le développement de la 5G. En effet, comme l'avait indiqué le premier groupe d’experts, le recul scientifique sur les effets des ondes millimétriques sur la santé est encore insuffisant. Le Gouvernement fait donc le choix du principe de précaution.(...)"

  • Décembre 21 : Le rapport de 2e groupe d'experts 5G sur la révision des normes d'émission a été transmis au Gouvernement fin 2021 comme convenu. Cette révision est en cours d'analyse actuellement. De celle-ci dépendra le lancement prochain des premiers appels à projets pour les POC 5G dans le secteur de l'Industrie du futur et de la ruralité connectée en respect du calendrier du PNRR.
  • 19/11/21 : Le nouveau groupe d'experts pour la 5G en Wallonie (en bref, GE5G-2) désigné par le GW se penche sur les normes d'émissions et le décret du 3 avril 2009. Les résultats de ce GE5G-2 sont attendus par le GW pour cette fin d'année 2021.
  • 09/11/21 : La nouvelle version de la plateforme Parlons5G.be est mise en ligne. Lire aussi l'article de l'Echo à ce sujet.
  • 07/10/2021 : Un nouveau Groupe d'Experts est en cours de nomination en Wallonie pour la question de la révision des normes d'émissions EMF (en vue entre autres des premiers déploiements des PoCs 5G prévus dans le Plan de relance national et européen, en lien aussi avec la Connectivity Toolbox européenne pour laquelle la Raod map belge a été transmise à la CE en avril 2021 et sera évaluée en avril 2022).
  • 18/06/2021 : La Chambre valide la mise aux enchères des fréquences 5G, qui devraient être lancées au printemps 2022.
  • La plateforme en ligne "de connaissance et d'apprentissage" à propos de la 5G promise par la Ministre De Suter est en ligne. Le site Parlons5G.be a été mis en ligne "dans le but de répondre aux questions que peuvent se poser les citoyens et les entreprises à propos de la 5G. Cette plateforme a pour objectif de fournir des réponses fiables et étayées scientifiquement aux questions et préoccupations des citoyens. À cet égard, "nous avons constitué un conseil consultatif composé d'experts. Ils assureront l'objectivité et la base scientifique des informations", assure Petra De Sutter. Cette plateforme est une initiative du gouvernement fédéral, des autorités bruxelloises, wallonnes et flamandes, du SPF Santé Publique, de l'IBPT et de Sciensano.
  • La France a mis en place un observatoire des ondes pour mesurer et suivre les déploiements de la 5G en France, et communiquer de manière transparente sur ces déploiements en cours : Observatoire des ondes mis en place par l’ANFR

La 5G en Europe ?


Comme le montre la carte de l'observatoire européen de la 5G, 24 pays membres de l'UE (+ UK) ont déjà entamé des déploiements commerciaux de la 5G. L'Europe compte de nombreux projets pilotes 5G en cours y compris en Belgique.

La 5G en Belgique et en Wallonie ?


Belgique

Dans l'attente d'un gouvernement fédéral de plein exercice, la procédure de mise aux enchères des fréquences 5G a pris du retard. Néanmoins, afin de permettre la mise en place de projets-pilotes le régulateur fédéral, l'IBPT, a décidé l'octroi de licences temporaires ouvertes aux opérateurs en faisant la demande. Depuis lors, la Ministre des télécommunications, Petra De Sutter a manifesté sa volonté de lancer les enchères au plus tard début 2022. 

Cinq candidats ont été retenus par l'IBPT dans le cadre de cette procédure. Parallèlement à cette phase de test, le régulateur a également lancé une consultation publique disponible en ligne. Outre cette question des autorisations, une autre problématique concerne les normes d'émission électromagnétiques. Contrairement aux licences, il s'agit d'un dossier qui relève exclusivement de la compétence des Régions. Bruxelles et la Wallonie ont mis en place les normes parmi les plus strictes au monde (41 V/m pour l'OMS, 6V/m par antenne à Bruxelles et 3V/m en Wallonie).

Wallonie

Conformément à la Déclaration de Politique Régionale (DPR) 2019-2024, une groupe d'experts va être mis en place en Région Wallonne pour étudier tous les aspects en lien avec ces nouvelles technologies de télécommunications.

L'AdN recommande que ce groupe d'experts soit étendu à l'ensemble des NGN (Réseaux de nouvelle génération), en y incluant les réseaux fixes (notamment fibre optique) afin de mailler au mieux le territoire. Ce groupe de travail devrait aussi être en lien étroit avec les aspects technologiques et marchés en établissant des synergies avec d'autres dossiers numériques qui sont étroitement liés, à savoir Industrie du Futur (IdF) et IA.

Groupes d'Experts 5G de Wallonie

En respect de la DPR, le Gouvernement wallon a mis en place un Groupe d'Experts 5G (GE5G) en vue d'étudier tous les aspects des futurs déploiements de la 5G et lui remettre ses recommandations. L'Arrêté du 2 juillet 2020 définir la mission du GE5G.

Ce GE5G est constitué de 14 experts, de domaines très divers, répartis en 4 groupes de travail (GT) et s'est élu un Président en la personne de Philippe Destatte (Institut Destrée).

Le GE5G a remis son rapport au Gouvernement wallon le 12 février 2021. Ce rapport comprend 30 recommandations dans trois axes, pour lesquelles les 2/3 des experts ont marqué leur consensus.

Suite à ce premier Rapport et suivant les recommandations de ce premier GE5G, le Gouvernement wallon a décidé la mise en place d'un nouveau groupe d'experts pour analyser les conditions de révisions de la norme d'émission des ondes électromagnétiques (EMF) dans le cadre entre autres des premiers déploiements de la 5G en Wallonie pour les PoCs 5G prévus dans le Plan de relance national et européen. Les résultats de ce nouveau GE5G (GE5G-2) sont attendus fin 2021.

Voici quelques informations complémentaires :

5G pour quoi faire ? (cas d'usages)


5G et santé ou environnement ?


5G et (cyber)sécurité ?


Autres références


À propos de l'auteur.

Philippe Compère


Digital Wallonia