digital-financial-report-in-digital-information-medium-on-office-table-000068909531_Large

Stratégie numérique de la Wallonie. Thème « Économie par le numérique »

Le redéploiement de l’économie wallonne passe par une augmentation forte et rapide de l’intensité numérique des entreprises, indispensable pour l’émergence d’une industrie 4.0 et le développement du commerce connecté.

Economie par le numérique

L’Économie par le numérique est l’un des 5 thèmes structurants de Digital Wallonia. L’objectif est de faire du numérique un moteur de croissance des entreprises et un levier puissant du redéploiement industriel, en focalisant les investissements sur l’industrie 4.0 et le développement d’écosystèmes, pour stimuler les interactions entre l’offre du secteur numérique et la demande des autres secteurs économiques.

Objectif stratégique 2.1. Organiser la transformation numérique de l’économie et des entreprises

Le numérique ne peut plus être envisagé comme un segment de l’économie ou une filière indépendante des autres. Il représente un enjeu majeur et transversal, véritable levier de différenciation, de développement et de croissance pour l’ensemble de l’économie, et de compétitivité pour les entreprises capables de l’exploiter dans leur chaîne de valeur et leur modèle d’affaires. Tous les secteurs sont concernés par la révolution numérique et tous voient leur pérennité menacée s’ils ne s’adaptent pas aux évolutions technologiques, présentes et à venir.

Le redéploiement de l’économie wallonne passe par une augmentation forte et rapide de « l’intensité numérique » des entreprises, indispensable pour l’émergence d’une industrie 4.0 et le développement du commerce connecté. Des actions seront prises au niveau de la sensibilisation mais surtout de l’accompagnement de la transformation numérique des entreprises wallonnes, indépendamment de leur taille et de leur secteur d’activité.

Axe de développement 2.1.1
Accélérer la transformation numérique des entreprises par la sensibilisation, le diagnostic et l’accompagnement
Pour accélérer la transition numérique des entreprises wallonnes, un travail sera effectué sur 3 dimensions tout au long du cycle de vie des entreprises :

  • Renforcer la sensibilisation à la transformation numérique. Des actions de communication et sensibilisation seront poursuivies et amplifiées.
  • Evaluer la maturité des entreprises en appliquant les concepts de transformation numérique aux réalités d’un secteur et aux caractéristiques de l’entreprise, par le biais d’un outil d’autodiagnostic. En plus de la connaissance des concepts et de leurs effets attendus, les entreprises wallonnes pourront évaluer leur niveau de maturité numérique et identifier les opportunités présentant le plus de bénéfices le long de leur chaîne de valeur.
  • Accompagner le changement. Cet accompagnement passe par l’accès à des structures de coaching certifiées et des aides pertinentes, restructurées pour mieux correspondre aux réalités de la transformation numérique.
Axe de développement 2.1.2
Adapter les mécanismes d’appel à projets aux spécificités de la transformation numérique
La Wallonie veillera à la mise à disposition de mécanismes flexibles, simples et rapides, à la fois pour la préparation, l’attribution et le financement de projets à haute intensité numérique ou de type industrie 4.0.

Ces mécanismes « agiles » seront accessibles, mais pas exclusivement, via les pôles de compétitivité. Les TPE, PME ou grappes ne comprenant pas les 3 composantes des pôles (grande entreprise, petite entreprise, institut de recherche) doivent également bénéficier de ces mécanismes, dans l’optique d’une montée en puissance numérique de toutes les entreprises wallonnes.

Objectif stratégique 2.2. Créer les conditions pour un e-commerce wallon compétitif à l’échelle européenne

L’e-commerce belge présente des taux de croissance à deux chiffres depuis 2010* . En 2014, son chiffre d’affaires a atteint 5,6 milliards d’euros, soit une croissance annuelle de 15%.

Selon le baromètre TIC 2014 de l’Agence du Numérique, le montant des achats réalisés en ligne sur des sites de vente étrangers par les consommateurs belges, représente 60% des ventes totales du secteur de l’e-commerce en Belgique. L’offre d’e-commerce en Belgique est principalement dominée par des sites étrangers (France, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni) tandis que l’offre nationale et régionale est faible et paraît peu compétitive. En examinant spécifiquement la cas de la Wallonie, ces constants sont encore plus préoccupants.

De gros ou de détail, de produits ou de services, le commerce doit désormais s’envisager au travers d’une logique de « commerce connecté » dont tous les composants, du marketing à la logistique, sont intégrés et transformés par le numérique.

La Wallonie doit envisager son support au secteur du commerce dans une logique de plateforme offrant à la fois des services génériques, pour favoriser les effets d’échelle, et personnalisés, pour permettre le développement de services de niche.

Axe de développement 2.2.1.
Mettre en place les leviers réglementaires, fiscaux et opérationnels facilitant l’e-commerce
La Wallonie aidera les entreprises et les commerçants à se lancer dans l’e-commerce en leur apportant un accompagnement spécifique appuyé sur des outils adaptés.

Ceci se fera en synergie avec les mesures pour stimuler l’e-commerce proposées au niveau fédéral.

* Source: Table ronde réalisée par l’Agence du Numérique en partenariat avec la Maison de l’Entreprise, Google et plusieurs agences Web.