Baromètre Digital Wallonia Citoyens 2017

Baromètre 2017 de maturité numérique des citoyens wallons

Découvrez tous les indicateurs de maturité numérique 2017 des citoyens wallons : accès Internet et équipements numériques, usages d’Internet, équipements et usages mobiles, usages de l’e-commerce, usages des nouvelles formes de travail, fracture et inclusions numériques.

Accès Internet et équipements numériques

81% (+1 point) des ménages wallons ont une connexion à Internet à leur domicile. 95% de ces ménages connectés disposent d’un Wi-Fi sécurisé. En termes d’équipement, il y a en moyenne 1,46 ordinateur par ménage tandis que 38% des ménages en utilisent au moins deux. Enfin, on constate une augmentation du nombre de terminaux portables (tablettes notamment).

Une personne au moins utilise un ordinateur dans 78% des ménages wallons. Ce taux est stable. 45% (+5) utilisent au moins une tablette. Cette progression est moins importante que celle enregistrée en 2015 (de 28 à 40%).

16% des ménages wallons n’ont ni connexion ni équipement numérique.

Les ménages wallons connectés utilisent principalement l’ordinateur ou la tablette pour accéder à Internet. Les équipements connectés tendent aussi à se diversifier (télévisions, imprimantes, systèmes d’alarme, etc.).

33% de citoyens wallons connectés recourent à un deuxième écran pour visionner un programme télévisuel différent de celui du reste de la famille. Il n’est plus rare de se rassembler, chacun avec son écran choisissant son propre programme en ligne.

Chiffres complets de l’accès Internet et des équipements numériques.

Usages d’Internet

82% (+1 point) des citoyens wallons ont utilisé Internet au moins une fois au cours de l’année. Le taux d’utilisation d’Internet par les Wallons évolue peu depuis 2010 en augmentant d’un ou deux points chaque année. La plupart surfent au quotidien.

Les principaux usages d’Internet s’intensifient. Ils sont avant tout centrés sur la communication (courrier électronique, messageries, réseaux sociaux), la géolocalisation et les opérations bancaires.

L’utilisation de services SaaS (Software as a Service) via le Cloud Computing progresse de manière significative.

L’usage des réseaux sociaux par les citoyens wallons ne cesse de progresser pour atteindre désormais 56% (+9 points). Facebook est le plus populaire.

54% des citoyens wallons ont consulté au moins un site de services publics durant l’année écoulée. Les sites des communes (47%) et de la Wallonie (29%) sont les plus consultés.

Les citoyens wallons accèdent à Internet principalement depuis leur domicile (78%) ou depuis celui de leurs parents ou amis (34%).

Chiffres complets de l’usage d’Internet.

Equipements et usages mobiles

95% (+1) des citoyens de plus de 15 ans ont un téléphone mobile.  56% des citoyens wallons utilisent un smartphone. Cet usage a fortement progressé depuis le dernier baromètre (+15 points).

Le smartphone sert principalement à la communication sous toutes ses formes :  vocale, écrite (mail, messageries, etc.), visuelle (réseaux sociaux tels que Snapchat ou Instagram). Les applications utilitaires comme la géolocalisation, la banque à distance et l’agenda sont aussi bien représentées.

77% des détenteurs de smartphones wallons se connectent à Internet exclusivement ou presque via le Wi-Fi.

48% font des paiements mobiles. Il s’agit d’une nette progression (+23 points). La majeure partie reste des virements bancaires ou des transferts d’argent entre particuliers.

Ils sont peu nombreux à porter une montre connectée (4%) ou un bracelet muni de capteurs biométriques (3%).

Chiffres complets des équipements et usages mobiles.

Usages de l’e-commerce

54% (+1) des citoyens wallons effectuent des achats en ligne. 60% s’informent en ligne avant l’achat d’un produit ou d’un service. Depuis 2015, les citoyens wallons ont multiplié par deux le nombre de leurs achats en ligne via smartphone (de 6 à 12%).

46% ont acheté sur des sites commerciaux. En parallèle, l’économie collaborative se traduit en ligne par l’usage de réseaux sociaux ou de plateformes de partage, location ou d’échange en « désintermédiant » les réseaux de distribution classiques. Facebook est actuellement le premier vecteur d’échange et de vente de biens entre citoyens.

Les vêtements, les voyages et les livres sont les produits les plus achetés par les e-consommateurs wallons en 2016. La carte de crédit est le mode de paiement préféré des e-consommateurs wallons (62%).

98% des e-consommateurs wallons déclarent être (très) satisfaits de leurs achats en ligne. Les avantages principaux cités par ceux-ci sont le gain de temps, les prix avantageux et les facilités de livraison. Ils accordent principalement leur confiance à un site d’e-commerce doté d’un système de paiement sécurisé et d’une bonne réputation.

Chiffres complets des usages de l’e-commerce.

New Ways of Work

47% des employés pratiquent une forme de travail à distance (+ 3 points) le plus souvent dans plusieurs lieux à l’aide d’outils numériques.

Le télétravail, au sens strict, est autorisé par l’employeur pour 33% des employés (+ 4 points). Dans les faits, l’absence d’une autorisation formalisée n’empêche pas la pratique du travail à distance.

Le gain de temps et un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle restent les deux principaux avantages perçus par les employés adeptes du télétravail. L’obstacle principal perçu à son exercice est la nécessité d’une présence physique sur le lieu de travail.

L’ordinateur portable est l’équipement le plus souvent mis à disposition des employés (64%) adeptes du travail à distance. On remarque une augmentation des ressources numériques mise à la disposition des employés pour encourager le travail à distance.

Chiffres complets des usages NWOW.

Fracture et inclusion numériques

A l’instar des autres régions européennes, des fractures socio-cognitives et d’usages subsistent au sein de la population régionale. Ainsi, 18% de citoyens wallons n’utilisent pas Internet. Ce taux était de 31% il y a 10 ans.

Les raisons principalement évoquées sont l’inutilité perçue, la complexité d’usage perçue d’un ordinateur et l’âge.

6% (stable) des citoyens wallons sont des usagers indirects. Ils n’accèdent pas à Internet eux-mêmes, mais demandent à des proches (famille, amis, etc.) de le faire pour eux.

Chiffres complets sur l’inclusion numérique.

Méthodologie de l’enquête

Pour réaliser ce baromètre de maturité numérique des citoyens wallons, l’Agence du Numérique a mené une enquête sur un échantillon de 2126 citoyens wallons âgés de 15 ans au moins, à la fin de l’année 2016.

Pour assurer une bonne représentativité des différents segments de la population, l’échantillonnage a été réalisé suivant la méthode des quotas, sur base des critères suivants : genre, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d’éducation, lieu de résidence, type de ménage.