Nouveau centre d’entraînement à la cybersécurité

Nouveau centre d’entraînement à la cybersécurité

Thales a inauguré un Cyberlab à Tubize. Unique en Belgique, ce centre permet dès aujourd’hui de répliquer de façon réaliste les réseaux et les systèmes informatiques d’entreprises et d’acteurs publics, afin de les préparer aux cyberattaques.

Thales a inauguré un Cyberlab à Tubize. Unique en Belgique, ce centre permet dès aujourd’hui de répliquer de façon réaliste les réseaux et les systèmes informatiques d’entreprises et d’acteurs publics, afin de les préparer aux cyberattaques.

Son utilisation vise également à former les étudiants et à renforcer l’entraînement des spécialistes en cybersécurité. En 2017, Thales prévoit de recruter environ 400 collaborateurs dans le domaine de la cybersécurité au niveau mondial. En Belgique, 50 recrutements sont prévus dans les quatre prochaines années pour soutenir le développement rapide de l’activité.

Positionné au cœur de l’écosystème des institutions situées en Belgique, le Cyberlab de Tubize s’insère dans l’offre globale de sécurité des systèmes d’information de Thales, leader européen de la cybersécurité et leader mondial de la protection des données. Il répond aux besoins croissants des entreprises, des opérateurs de services essentiels et des institutions publiques face à la montée des cybermenaces.

Comme l’illustre la récente cyberattaque mondiale baptisée WannaCry, qui a notamment impacté le fonctionnement opérationnel de services essentiels comme les hôpitaux ou le transport ferroviaire, les administrations et les entreprises doivent se préparer et s’entraîner pour assurer la sécurité de leurs systèmes d’informations et la protection de leurs données. Avec ce nouveau Cyberlab, Thales peut reproduire les réseaux informatiques d’une organisation, grâce à une plateforme dédiée, pour tester sa résistance aux dernières formes de cyberattaques.

La plateforme propose trois applications:

  • valider le niveau de sécurité des architectures des systèmes d’informations et des données de nos clients ;
  • former les spécialistes de la cybersécurité dans un environnement représentatif des systèmes réels ;
  • accompagner les entreprises belges dans le développement de produits intégrant la cybersécurité dès leur conception (« secure by design ») en les soumettant aux tests de cybersécurité les plus exigeants.

En outre, cette plateforme contribuera aux activités de recherche et développement en cybersécurité de Thales en Belgique.

Nous manquons d’experts en cyber-sécurité

On estime qu’il manquera environ 2000 experts en cyber-sécurité en Belgique d’ici à 2020. C’est pourquoi Thales a également décidé de renforcer son soutien au « Master en cybersécurité » en lui ouvrant son Cyberlab de Tubize. Ce cursus, premier du genre créé en Belgique, pourra s’appuyer sur la plateforme pour mettre les étudiants dans des conditions réalistes d’attaques et ainsi renforcer leur capacité à y faire face.

Pour réaliser ce Cyberlab, Thales s’est associé à l’entreprise Diateam, fournisseur d’outils de ce type depuis plus de quinze ans.

Le Ministre de l’Economie du Gouvernement wallon souligne l’importance décisive d’avoir une politique intégrée au niveau de la cybersécurité : « Aujourd’hui, nous devons nous donner les moyens de garantir aussi bien la sécurité des données sensibles que celle des biens et des personnes. Après avoir lancé un master unique en cybersécurité en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous sommes heureux de voir se développer en Wallonie le leader européen de la cybersécurité et le leader mondial de la protection des données. En plus d’un rôle de formation de spécialistes et d’accompagnement des entreprises, la plateforme inaugurée aujourd’hui contribuera à des activités de recherche et développement en cybersécurité, des ingrédients à même de contribuer au perfectionnement de notre écosystème numérique. »

Pour Alain Quevrin, Directeur des activités de Thales en Belgique, « dans un monde désormais totalement interconnecté, la transformation numérique des organisations et l’adoption de technologies informatiques de dernière génération (cloud, objets connectés, big data) représentent une source d’opportunités mais favorisent également l’émergence de nouvelles cybermenaces. Le Cyberlab de Tubize permet aux administrations et aux entreprises de tester la sécurité de leurs systèmes d’information et d’entraîner leurs équipes en continu, dans des conditions très proches de la réalité, afin d’être toujours prêtes face aux nouvelles attaques. »